• Site Heusden-Zolder (HQ)
  • Industrieweg 10,
    B-3550 Heusden-Zolder
  • +32 (0)13 61 11 00
  • info@pnv.be

Tableaux de distribution pour un complexe d’écluses

Répartition du courant à l’écluse Prinses Beatrix
Infra

Question de géographie : quelle ville néerlandaise fait la jonction navigable entre les ports d’Amsterdam et de Rotterdam ? Réponse : Nieuwegein. Cette ville située dans la commune d’Utrecht abrite l’écluse Prinses Beatrix, le principal point de passage entre les deux ports. Deuxième question : comment mettre en mouvement une porte d’écluse d’un demi-million de kilos ? Avec trente mètres courants de tableaux de distribution.

Distributieborden sluizencomplex

L’écluse Prinses Beatrix permet de combler la différence de niveau entre le canal d’Amsterdam au Rhin et le canal du Lek. Chaque jour, elle est empruntée par environ 125 cargos. Et ce trafic ne cesse d’augmenter et de prendre de l’ampleur. Voilà pourquoi les deux chambres d’écluse existantes ont été élargies et qu’une troisième chambre a été ajoutée.

« C’est à nous qu’a été confiée la fabrication des tableaux de distribution. Pour le compte d’Agidens », explique Alejandro. « Tant pour le remplacement des installations existantes que pour la nouvelle chambre d’écluse. Toutes les puissances au-delà de 1 000 A, les motor control centres (MCC), les power control centres (PCC)… En bref : les premiers rôles de la distribution électrique. »

MOTEURS

« Nos Tableaux de distribution distribuent la puissance électrique dans les écluses. Vers les moteurs, par exemple. Ils régulent la vitesse des portes de l’écluse, de véritables mastodontes. La nouvelle chambre d’écluse compte par exemple quatre portes de 500 000 kilos chacune. Voilà pourquoi de telles puissances sont nécessaires. »

« Ces puissances importantes étaient un premier facteur de complexité. Les différents cahiers des charges et les normes des voies navigables néerlandaises en étaient un second. Car cette instance impose des exigences spécifiques pour les installations électriques. Tout cela était nouveau pour nous – au début, c’était loin d’être simple (rire). Nous avons donc dû nous pencher sérieusement sur le sujet. »

« L’ampleur du projet était aussi un défi. Nous avions besoin de beaucoup de tableaux. Vraiment beaucoup : pour les trois écluses, cela représentait un total de trente mètres, mis bout à bout. L’un des plus grands projets sur lesquels j’ai travaillé cette année. » Pour vous donner une idée : cela équivaut à la longueur d’un terrain de basket. Et pour mettre tout cela en perspective : la nouvelle écluse fait 270 mètres de long, 25 mètres de large et 6 mètres de profondeur.

UN ESPACE LIMITÉ

« Malgré ces dimensions, l’espace réservé aux tableaux de distribution était limité. Car le client voulait pour chaque départ une protection contre les surtensions. C’est plutôt inhabituel. Nous avons donc dû agencer les tableaux de distribution d’une manière totalement différente. »

« La livraison a eu lieu en différentes phases, à mesure que la construction des écluses avançait. Alors que nous pensions que tout était terminé, nous avons été confrontés à un imprévu. Il s’est avéré qu’un technicien un peu trop zélé avait prévu un conduit HVAC à l’endroit où nos tableaux de distribution devaient être placés. Nous avons donc dû trouver rapidement une solution. Au final, nous avons ôté une cellule d’un tableau pour la raccorder à un autre endroit. Dit comme ça, cela peut sembler simple, mais ce n’était pas le cas », conclut Alejandro. « L’essentiel est d’avoir pu résoudre le problème au plus vite afin que les travaux puissent continuer. »