• Site Heusden-Zolder (HQ)
  • Industrieweg 10,
    B-3550 Heusden-Zolder
  • +32 (0)13 61 11 00
  • info@pnv.be

Commande de batterie pour une station de péage indienne

Système de secours indépendant du réseau
Infra

En Inde, les stations de péage sont paralysées deux heures par jour en moyenne. Cause de cette paralysie : panne générale d’électricité. Leurs exploitants se sont mis en quête d’un système de secours indépendant du réseau d’alimentation secteur. Ces investigations leur ont fait découvrir le fabricant de batteries Leclanché. “Et ce dernier nous a confié le montage du tableau de commande de l’ensemble de l’installation”, relate M. Johan Meykens en sa qualité de chef de projet.

Imaginez un instant que votre entreprise soit paralysée une ou deux heures par jour. Que vous en connaissiez la cause, mais que vous soyez dans l’incapacité de vous attaquer au noeud du problème. Telle est la situation à laquelle sont confrontées bon nombre d’entreprises établies en Inde. L’approvisionnement en électricité est tout sauf stable sur l’ensemble du sous-continent indien.

Les stations de péage qui ponctuent les autoroutes locales sont victimes de ces coupures d’électricité. En Inde, les stations de péage sont paralysées deux heures par jour en moyenne. Comme leurs exploitants ne sont pas en mesure de moderniser le réseau d’alimentation électrique, ils se sont mis à la recherche de moyens susceptibles de remédier à ces coupures. Dans le but de demeurer opérationnels lors de toute panne de courant. Les batteries au lithium-ion qu’ils ont découvertes chez le fabricant suisse Leclanché permettent d’étendre leur installation de raccordement au réseau d’alimentation. Les batteries fabriquées par Leclanché sont destinées à des secteurs tels que la production, le transport et les mini-réseaux.”

Transbordeur électrique

“Mais le stockage proprement dit de l’énergie ne représentait qu’un volet de l’aventure : il fallait aussi que l’ensemble de l’installation bénéficie d’un pilotage intelligent. C’est ainsi que nous sommes passés à notre tour dans le collimateur de Leclanché. Nous avions déjà à notre actif plusieurs projets communs de qualité. Comme en atteste la réalisation du premier transbordeur électrique. Mais aussi celle des premiers bus entièrement électriques de la compagnie De Lijn. Ils se sont occupés des batteries, nous nous sommes chargés des tableaux de commande.”

“Par conséquent, leurs batteries n’ont plus aucun secret pour nous. Toutefois, même si nous travaillons ensemble depuis quelque temps déjà, nous n’avions jamais participé à la construction d’une telle installation indépendante du réseau. En réalité, les concepteurs de projets de cette nature nous en avaient toujours communiqué les schémas. Dès lors, il s’agissait uniquement d’affiner la conception avant de se lancer dans la construction.”

“Cette fois, nous partions de zéro. Nous devions nous livrer à des investigations poussées. Fort heureusement, mon équipe a pu s’appuyer sur le service R&D au sein de P&V. Quels sont les équipements dont nous avons besoin ? Comment allons-nous procéder à leur couplage ? Quels sont les instruments de mesure les plus appropriés ? Quel est le coût de l’installation ? Une alternative plus économique est-elle envisageable ? Cette liaison est-elle réalisable d’une autre façon ?” Avant de soumettre nos propositions à l’appréciation du service R&D de Leclanché. Ce travail d’analyse s’est concrétisé par la réalisation d’un prototype qu’ils ont pu tester à fond.”

Rapprochement et mise au point

“Pour garantir un fonctionnement optimal de l’installation de secours, il faut veiller à la cohérence mutuelle de tous les éléments. Il faut s’assurer de leur synchronisation sans faille. C’est à nous qu’il appartient de veiller à une régulation satisfaisante entre le réseau d’alimentation secteur d’une part et les panneaux solaires, générateurs et batteries d’autre part. En cas de scénario A, l’installation devra réagir comme ceci. Si le scénario B se confirme, l’installation devra réagir comme cela. C’est la raison pour laquelle nous avons installé un panneau de commande raccordé à la batterie d’accumulateurs incorporée au réseau existant.”

“Donc, il s’agit essentiellement de procéder au rapprochement et à la mise au point d’équipements. Mais aussi à leur surveillance. Parce que les batteries Leclanché requièrent un processus de charge très précis. Cette technologie est particulièrement délicate. Il faut constamment veiller à la température et à la tension des batteries pour garantir, en toutes circonstances, la recharge des cellules appropriées.”

“Résultat final : la station de péage peut se passer du réseau d’alimentation si la situation l’exige. Tous les éléments sont regroupés. Et si les essais sont concluants, et je pars du principe qu’ils le seront, nous étendrons ce système à une vingtaine, voire une trentaine de stations de péage.”